Paul est un formateur professionnel qualifié, chaque jour il forme des apprenants en présentiel, mais depuis quelques semaines il organise des sessions de formation à distance, grâce aux visioconférences. Afin de se former à ce nouveau format il a suivi une formation d’Histoire de réussir afin de savoir animer une classe en virtuelle. C’est une expérience qui lui a pleinement réussi car maintenant il se sent bien plus à l’aise dans cet exercice.

 

Aujourd’hui il anime une classe de 10 participants, tout se déroule bien et comme à son habitude il réalise un tour de table des apprenants. Lorsque vient le tour de Anna, on n’entend pas convenablement cette dernière, le son est médiocre et son écran commence à bloquer. Comme on dit dans le jargon « à freezer. » Tous les apprenants sont gênés et Paul ne comprend pas, il s’énerve et cela se ressent dans sa façon de parler : il est frustré de ne pas avoir la main sur les aléas de la visioconférence.

 

Explication

Paul vie une situation stressante. Étant donné les dysfonctionnements, cela est très probablement un manque de débit sur la bande passante. Dans le monde informatique, la bande passante désigne le débit binaire d’une voie de transmission. Cela représente la quantité d’informations pouvant être transmises simultanément sur une voie de transmission, et s’exprime en bits/seconde. Une bande passante peut se mesurer en ligne très facilement grâce à de nombreux sites internet, nous pouvons ainsi identifier la qualité de notre accès à Internet et la rapidité avec laquelle nous accédons à des informations en ligne.

 

Pour limiter ces désagréments, plusieurs options s’offrent à Paul.

 

Résolutions : « dégradé »

Solution 1 : Couper la webcam

Pour résoudre le problème, Paul décide de fermer la webcam de la participante, afin d’éviter un surplus d’information sur sa bande passante. De ce fait il continuera à entendre Anna mais il ne la voit plus !  Il pensait que cela fonctionnerait, mais malheureusement Anna connaît encore des problèmes de son. On ne distingue en effet qu’un mot sur deux.

 

Paul doit alors trouver une solution par un autre moyen.

 

Solution 2 : Couper le son

La solution que Paul trouve est de couper le micro d’Anna et de la faire basculer sur son téléphone. Puisque sur les plateformes de vidéoconférence comme Zoom, Webex et Teams permettent de suivre une conférence sur un téléphone portable grâce au numéro de téléphone.

 

Quelques minutes plus tard, le dysfonctionnement surgit à nouveau. Le problème ne venait donc pas d’Anna… mais alors, de Paul ! Celui-ci commence à s’impatienter et décide de changer de réseau.

 

Solution 3 : Partage de connexion

Paul passe alors de sa connexion wifi à la 4G de son téléphone grâce à un partage de données. Activer le partage de données sur les téléphones mobiles consomme énormément d’énergie, obligeant à laisser le téléphone branché sur secteur. Il faut sans cesse faire cette manipulation, alors ce n’est pas une option viable dans le temps.

 

Solution 4 : Boîtier 4G

L’achat d’un boîtier 4G est une solution qui peut éviter de faire cette manipulation. Petit, léger, facile à installer et à transporter, cet appareil peut rendre de sacrés services. Il offre des performances presque aussi élevées que de la fibre optique ou que l’ADSL.

 

Solution 5 :  Connexion filaire

Si vous n’avez pas de boîtier 4G, nous vous conseillons de tester la puissance de votre wifi. En établissant plusieurs connexions simultanées sur la box internet (vos collègues ou les membres de votre famille sont là aussi pour ça) cela engendre un faible signal wifi. Afin d’obtenir un wifi plus performant, mieux vaut se connecter en accès direct avec la box grâce à un câble filaire.

 

Solution 6 : Répéteur / amplificateur wifi

Si le wifi demeure encore faible, un répéteur wifi peut l’améliorer. Il s’agit d’un petit boîtier qui se charge d’étendre la couverture sans fil. Il en existe à tous les prix de 20€ à 100€ environ et de différentes formes.

 

Si vous aussi comme Paul vous êtes un formateur aguerri et si vous souhaitez vous s’initier à la e-formation alors inscrivez-vous à la prochaine formation : ICI

Vous avez aimé ce billet ? Vous voulez recevoir chaque nouveau billet directement dans votre messagerie ?

Abonnez-vous à notre newsletter 

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 207 autres abonné·es.