L’entretien annuel est un passage obligé dans la vie professionnelle. En ces temps économiques difficiles où la concurrence est forte, les ressources humaines sont fondamentales. Les collaborateurs constituent une véritable valeur ajoutée pour l’entreprise s’ils sont bien suivis par leurs supérieurs, s’ils ont des objectifs et des perspectives d’évolution. L’entretien annuel aide l’entreprise à miser sur ses ressources humaines qui constituent un levier de performance et de développement.

Dans cet article, nous vous donnons des pistes pour bien mener un entretien annuel.

Qu’est-ce qu’un entretien annuel ?

L’« entretien annuel » ou « entretien annuel d’évaluation » est, comme son nom l’indique, un outil d’évaluation de la performance des ressources humaines de l’entreprise. Il permet, dans certains cas, de mettre en avant les potentiels des collaborateurs. Il est indispensable pour le pilotage des ressources humaines, les plans de formation annuel et le recrutement.

A l’inverse pour le salarié, l’entretien annuel d’évaluation est un moment d’échange et de partage avec sa hiérarchie pendant lequel il peut faire le bilan de l’année écoulée et préparer celle à venir, mais aussi exprimer ses craintes ou ses besoins. Ce moment lui donne l’opportunité de faire un bilan sur ses compétences, ses objectifs et d’entrevoir des perspectives d’évolution.

L’entretien annuel est mis en place par l’employeur après accord du Comité d’Entreprise (CE) et du Comité d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT). Il peut être mené par le responsable hiérarchique direct du collaborateur ou par un membre de l’équipe des ressources humaines.

Comment réussir un entretien annuel ?

La préparation d’un entretien annuel est une étape primordiale à sa réussite. Il est essentiel de penser la logistique de l’entretien ainsi que sa trame. Les acteurs de l’entretien doivent eux aussi être préparés de façon individuelle.

Tout d’abord, il faut réfléchir à la date et au lieu de l’entretien. Ces points paraissent dérisoires, et pourtant ! Pour qu’un entretien annuel soit réussi, il doit être organisé dans une période propice, c’est-à-dire hors période de stress ou de forte activité. Cela permet de laisser du temps à l’échange. En outre, privilégiez un lieu calme et confortable où le collaborateur se sentira à l’aise et se montrera ouvert à la communication.

Ensuite, il faut que les acteurs de l’entretien le préparent, en amont, chacun de leur côté : réflexion personnelle sur l’année écoulée, propositions d’idées pour l’année à venir… Le plus souvent leur sont fourni un document préparatoire ou une grille d’entretien pour guider et faciliter leur réflexion. Cela leur permet aussi de se poser les mêmes questions et de confronter leurs réponses respectives.

Enfin, la trame de l’entretien ne doit pas être négligée. Entre l’accueil du collaborateur et la conclusion de l’entretien, certaines étapes doivent être respectées et sont au nombre de 4 :

  • Analyse de la fonction occupée par le collaborateur et des compétences qui lui sont essentielles
  • Bilan de l’année écoulée avec rappel des événements majeurs et des objectifs de performance
  • Identification de potentielles évolutions dans le poste occupé et définition d’un projet professionnel
  • Formulation des besoins de formation en lien avec les perspectives d’évolutions évoquées

Suivent la rédaction du compte-rendu de l’entretien et son envoi au service des ressources humaines de l’entreprise.

Conclusion

L’entretien annuel présente beaucoup d’enjeux, c’est pourquoi il doit être bien préparé par l’évaluateur comme par l’évalué. Afin qu’il soit véritablement bénéfique au collaborateur comme à l’entreprise, il doit être précédé de réflexions personnelles sur le passé, le présent et l’avenir. Le travail du manager est de mettre en place un plan d’action et de développement après l’entretien.

Pour en savoir plus sur le déroulement d’un entretien individuel, contactez-nous !

Vous avez aimé ce billet ? Vous voulez recevoir chaque nouveau billet dans votre messagerie ? Histoire de Réussir