Temps de lecture estimé : 4 minutes

Le storytelling est une technique très rependue dans le monde de la communication et le marketing, mais saviez-vous que VOUS aussi vous pouvez l’utiliser dans VOS formations ?  

 

Tout d’abord rappelons à tous en quoi consiste le storytelling. Le storytelling en communication c’est raconter une histoire plutôt que mettre classiquement en avant des arguments marque ou produit. La technique du storytelling doit normalement permettre de captiver l’attention, de susciter l’émotion et selon certaines études elle favorise la mémorisation. 

 

Dans quel but me diriez-vous ?  

Vous le savez, en formation il est difficile de capter l’attention des apprenantsCertains participants peuvent être non volontaires car ils ont été inscrits à un module qu’ils n’avaient pas choisi, d’autres, peuvent ressentir une appréhension face à la formation. Alors ne vous contentez pas seulement d’être présent, il faut donc mettre en œuvre une stratégie d’apprentissage. Le storytelling peut y participer en structurant votre formation autour d’un fil conducteur. Ainsi l’idée est de susciter le désir, de provoquer une ou des émotions en racontant.  

Par exemple, vous pouvez partir de l’histoire de l’apprenant pour concevoir le storytelling de votre formation. Bien sûre, vous n’allez pas adapter votre module à chaque participant individuellement, mais plutôt les concevoir de façons à être moins éloignés des problématiques réelles de l’apprenant. 

  

Comment procéder au storytelling ?  

Le storytelling en formation suit un schéma narratif. Il est composé des éléments suivants :  

  • La situation initiale : qui a pour but d’instaurer un contexte  
  • Un élément perturbateur qui va venir déstabiliser la situation initiale 
  • La résolution des éléments perturbateurs  
  • La situation finale : qui a pour objectif ce que l’on souhaite que l’apprenant atteigne à la fin du module 

En matière de méthodes, il est conseillé d’utiliser la métaphore et l’analogie. En effet, la visualisation de l’information est plus efficace, notamment parce qu’elle permet de faire ressortir l’essentiel. 

 

Quels sont les avantages du storytelling ?   

Grâce au storytelling vous pourrez intégrer votre contenu pédagogique dans les différentes étapes d’acquisition en scénarisant ces étapes, en y utilisant du ludique et de l’émotion. Comme énoncé plus haut dans cet article, le fait de créer l’émotion favorise une meilleure mémorisation des points clés d’un discours mais pas seulement. La mémorisation est alors simplifiée par les liens établis entre les éléments structurants du storytellingceux sont eux qui donnent du sens. Cela va également permettre de créer une envie d’adhésion à ce discours. Vous lui parlez à lui, vous utilisez des mots qui font écho à son vécu, vous avez parfaitement cerné sa problématique. Indéniablement, vous allez attiser la curiosité, susciter un besoin d’interaction et accroître le taux d’engagement de votre apprenant. L’engagement va se créer grâce aux ressorts dramatiques du récit, qui varient, stimulant les fonctions cérébrales faites pour réagir à l’imprévu. 

 

Vous connaissez maintenant l’importance de structurer son parcours pédagogique en formation grâcau storytelling. Il va donc stimuler l’attention de vos apprenants, créer chez eux de l’émotion et les engager dans votre formation comme ils le feraient « dans la vraie vie ».  

 

Vous avez aimé ce billet ? Vous voulez recevoir chaque nouveau billet directement dans votre messagerie ?

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 207 autres abonné·es.