L’intelligence émotionnelle est la capacité de reconnaître et de gérer ses propres émotions ainsi que leurs réponses. C’est ce que nous appelons l’intelligence émotionnelle personnelle. Quand celle-ci s’exprime au travers de sa capacité à comprendre et répondre aux émotions des autres alors nous parlons d’intelligence émotionnelle sociale.

L’intelligence émotionnelle est une forme d’intelligence socialement orientée distincte de la traditionnelle et abstraite intelligence rationnelle. Comme le dit l’auteur Daniel Goleman, l’intelligence émotionnelle évolue en fonction de sa capacité à déterminer ses propres émotions et celles des autres, de les différencier entre elles et d’utiliser ces informations pour nous guider dans nos pensées, nos actions et nos comportements.

En agrégeant le résultat de plusieurs études, l’intelligence émotionnelle participe 2 fois plus à la performance des succès des leaders que l’intelligence rationnelle et que ces compétences techniques réunies. Ces mêmes études ont démontré que quel que soit le score obtenu lors d’évaluation de l’intelligence rationnelle dans la réussite des participants dans leur carrière, celle ne participe qu’à hauteur de 25 %, le reste est dû à la résultante de l’intelligence émotionnelle et relationnelle.

La bonne nouvelle est que cette intelligence émotionnelle est une compétence qui peut s’apprendre et se développer.

Celle-ci devient alors est une capacité principale caractérisant un bon leader. Elle favorise alors le leadership, le travail d’équipe et la collaboration.

Le développement de son intelligence émotionnelle augment les facteurs de succès qui sont essentiels pour atteindre son objectif et sa mission. Ce développement nous aide à exploiter ce qui a de meilleur en nous, à relever de nouveau défi, à surmonter les obstacles et de rester concentré sur nos désirs les plus profonds.

 

Vous avez aimé ce billet ? Vous souhaitez recevoir chaque nouveau billet dans votre messagerie ? Histoire de Réussir