Temps de lecture estimé : 04 minutes

Vous souhaitez étoffer vos compétences ou évoluer professionnellement ? Vous envisagez de suivre une formation pour y parvenir, mais le problème c’est que vous vous perdez dans les nombreux types de financement :  CPF, OPCO, FNE, Pôle emploi… Afin d’éviter cela, voici un récapitulatif des offres de financement éligibles aux formations d’Histoire de Réussir :

 

CPF

Le Compte Personnel de Formation (CPF) permet à toute personne, salariée ou demandeuse d’emploi, de suivre, à son initiative, une action de formation. Il vous accompagne dès l’entrée dans la vie professionnelle, et tout au long de votre carrière jusqu’à votre départ en retraite.

Le CPF est crédité en euros et non plus en heures depuis 2019. Pour un salarié à temps plein, il est de 500 euros par an avec un plafond de 5 000 euros. Auparavant, le CPF était crédité de 24 heures de formation par année de travail pour un salarié à temps plein, dans la limite d’un plafond total de 150 heures, par conséquent les heures de formation acquises avant la nouvelle réforme par les actifs seront converties en euros, selon un taux de 15 euros de l’heure.

Quant aux salariés non-qualifiés, n’ayant pas un niveau V de qualification (CAP), ils bénéficieront de 800 euros par an avec un plafond total de 8 000 euros.

Concernant les salariés en CDD, le compte sera crédité au prorata, c’est-à-dire en fonction de la proportion du temps de travail effectué par le salarié en contrat à durée déterminée.

— Vous pouvez désormais vous inscrire en quelques clics depuis le site Mon Compte Formation. Vous y retrouvez toutes les formations validées par l’État qui se sont inscrites, dont celles d’Histoire de Réussir. Il vous suffit de sélectionner la formation de votre choix et d’envoyer une demande directement à l’organisme.

 

 

OPCO

Les OPCO sont des opérateurs de compétences au service des salariés et des entreprises. Ils ont remplacé depuis début 2019 les organismes paritaires collecteurs agréés que l’on appelait communément OPCA.

Les OPCO assurent un service de proximité auprès des entreprises, mais pas de toutes : seulement auprès des TPE-PME dont les effectifs ne dépassent pas 50 salariés. Le but est de permettre à leurs employés d’accéder plus facilement à la formation professionnelle.

Pour en bénéficier il faut tout d’abord en faire la demande à votre employeur, car les OPCO ne gèrent que les dispositifs à l’initiative de l’employeur.

— Partout en France, un dispositif d’accompagnement gratuit et personnalisé proposé à toute personne souhaitant faire le point sur sa situation et ses projets professionnels. Pour en bénéficier contactait le conseil en évolution professionnelle ( CEP )

 

 

FNE

Le fonds national de l’emploi (FNE) participe au financement de la formation professionnelle, du chômage partiel, de la préretraite, ou encore de la réduction du temps de travail. Il s’adresse à l’ensemble des entreprises ayant des salariés placés en activité partielle à l’exception des salariés en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation. Il n’y a pas de critère de taille d’entreprise ni de secteur d’activité. Tous les salariés, indépendamment de leur catégorie socio-professionnelle ou de leur niveau de diplôme sont éligibles à ce financement.

— La prise en charge de l’État va jusqu’à 100% des coûts pédagogiques. La rémunération du salarié reste inchangée. Cette aide n’est pas plafonnée, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de coût unitaire ni horaire maximum.

 

 

L’AGEFICE

L’Association de GEstion et du FInancement de la formation des Chefs d’Entreprise (AGEFICE) finance les formations destinées aux chefs d’entreprise. Sont concernés les dirigeants non-salariés du commerce, de l’industrie et des services. La prise en charge est également possible pour le conjoint collaborateur ou pour le conjoint-associé. Le montant de l’aide de l’AGEFICE dépend du type de formation suivie par le chef d’entreprise. Le montant maximum est plafonné à 50 € par heure de formation.

 

 

Pôle Emploi

Pôle Emploi offre un financement des formations. Vous devrez justifier de votre motivation pour bénéficier de l’Aide Individuelle à la Formation (AIF). Si vous êtes en Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP) ou en congé de reclassement à cause d’un licenciement économique, votre formation sera financée par l’AIF de Pôle Emploi.

— Pôle emploi offre un financement des formations si votre projet de formation est cohérent avec votre projet professionnel.

 

 

La Région

Lorsque vous choisissez une formation agréée par votre région, sachez que le conseil régional peut en financer le coût. Dans ce cas, faites une demande de financement pour votre formation professionnelle via Pôle Emploi, la mission locale si vous avez moins de 26 ans ou l’Apec si vous êtes cadre.

— Le financement de la formation par le Conseil régional est un dispositif d’aide qui peut varier d’une région à l’autre. En effet, chaque région définit sa politique en matière de financement des formations.

 

 

Conclusion :

La France regorge de dispositifs qui permettent aux porteurs de projets de faire financer leurs formations. Chez Histoire de Réussir, nous savons à quel point obtenir un financement peut être compliqué. C’est pourquoi nous vous aidons à définir les financements les mieux adaptés à votre formation professionnelle.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire à cet article et pour toute question complémentaire, nous sommes là pour vous aider !


Vous avez aimé ce billet ? Vous voulez recevoir chaque nouveau billet directement dans votre messagerie ?

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 241 autres abonné·es.